Queyras Express, Ceillac-Abries

Première bascule dans la traversée du Queryaslever de soleil dan sle Quyras au dessus de Ceillac dans la vallée du CristillanCouloir de Saint Véran au dessus du pont de LarianeAntonin, guide de montagne remonte en ski de randonnée le pic de fond de peynin avant de basculer sur Aiguilles dans le QueyrasCoucer de soleil sous le col de la Lauze avant de basculer sur Abriès

Traversée fabuleuse à travers le massif du Queyras. Je vous décris la traversée que nous avons faite, mais il existe pleins de façon de faire le Queyras Express, on peut raccourcir, varier les pentes selon les niveaux et les envies, mais une chose est sure, c’est que c’est du Grand Ski dans un environnement exceptionnel.

Après un départ très matinal, nous chaussons les skis de nuit et commençons notre ascension vers le sommet Jacquette. La remontée de la vallée du Cristillan est très sauvage et un beau lever de soleil nous rattrape sous le sommet. Après une pause contemplation nous basculons dans le vallon du Châtelard direction Saint Véran. Puis nous remontons en peau de phoque pour atteindre le bar le plus haut d’Europe pour prendre un second petit déjeuner bienfaiteur ! La suite est plus facile, les remontées mécaniques nous élèvent sans difficulté au sommet des pistes. Par gravité nous basculons dans un couloir en face nord à l’aplomb du Pont de Lariane, notre prochain objectif.  La descente est sérieuse, les virages s’enchaînent, nous sommes concentrés car la neige est dure dans ce couloir raide de 500 mètres, puis nous arrivons dans la forêt où la neige est d’une légèreté euphorisante… Au pont de Lariane, nous sommes à mi-chemin, les jambes commencent déjà à être lourdes, il faut s’hydrater et manger. Nous remontons les pentes ensoleillées du Pic du Fond de Peynin sur un petit rythme régulier pour enfin arriver au sommet. Nous approchons du but. La descente du Font de Peynin est une récompense car cette vallée est sauvage et la neige légère. La dernière montée sur le col de la Lauze est de toute beauté. Cet endroit était auparavant une station de ski mais depuis sa fermeture la nature a repris ces droits, les arbres poussent au milieu des anciennes pistes de ski. Le soleil nous quitte dans la montée, les couleurs sont magiques. Nous ne traînons pas car le froid et la nuit arrivent et entamons la descente sur Abriès dans la joie d’avoir vécu une belle journée en montagne.

Où:

Massif du Queyras

Prix:

350 euros la journée

NOS AVENTURES